Cinéma/Contemporain/Romance

Adaline

Récemment, j’ai pu découvrir le très beau film du réalisateur Lee Toland Krieger : Adaline.

071111.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Après un accident qui aurait dû lui être fatal, la belle Adaline cesse de vieillir. Aujourd’hui, bien qu’ayant vécu près de huit décennies, elle est toujours âgée de 29 ans. Après avoir mené une existence solitaire afin de ne jamais révéler son secret, une rencontre fortuite avec le philanthrope et charismatique Ellis Jones, va raviver sa passion de la vie et de l’amour.

281201.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Magnifique film qui restera gravé dans les mémoires. Blake Lively est une actrice formidable et d’une beauté à couper le souffle. Pourtant ce n’est pas sa plastique qui est mise en valeur ici mais réellement son très bon jeu d’actrice. J’étais totalement prise dans l’histoire. La mise en scène est originale et très bien réalisée. Je ne suis pas critique cinématographique donc je ne peux pas juger si le travail réalisé est bon techniquement parlant mais, personnellement j’ai apprécié. J’ai également beaucoup aimé les couleurs du film et l’ambiance générale.

Un voyage magique et envoutant dans la vie d’Adaline.

capture 4 CAPTURE 6

Ce film relève plusieurs questions sur l’existence. Finalement est-ce que ce serait bénéfique de vivre éternellement ? Est-ce qu’on profite autant de la vie lorsque l’on a des années à revendre ? Est-ce que l’on peut vivre une histoire d’amour sans vieillir ensemble ?

Je ne vous conseille pas de regarder la bande annonce. Je l’ai vue avant de voir le film sans trop retenir les différentes scènes mais aujourd’hui quand je la regarde je me rends compte qu’il y a plein de passages clés dans cette bande annonce.

Je n’ai pas deviné les évènements de l’intrigue, j’étais surprise au fur et à mesure du film. Ce qui change des romances classiques. J’ai pu lire dans des critiques négatives que l’histoire était prévisible. Sur un point sûrement, vers la fin, mais tout était encore possible et j’ai quand même douté sur la manière dont le film allait se terminer même si après tout la fin était prévisible.

CAPTURE 3 CAPTURE 7

En tout cas, je vous recommande chaudement ce film que j’ai vu en famille et qu’on a tous beaucoup aimé.

« – Où irions-nous ?
– Quelque part où vous n’êtes jamais allée.
– Si c’est quelque part dans cette ville, ça m’étonnerait.
– On parie ? »

« – Dis-moi une chose à laquelle me raccrocher, que je ne laisserai jamais s’envoler.
– Envole-toi. »

FIN02_Adaline_1Sht_2015_25x38

Publicités

2 réflexions sur “Adaline

  1. Pingback: Bilan – 2015 | Douce Passion

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s