Cinéma/Contemporain/Drame

The Riot Club

Nouvel article film ! Sorti en début d’année 2015 au cinéma, il est maintenant disponible en DVD. Il s’agit de The Riot Club.
Je raconte légèrement la fin de l’histoire dans mon article alors si vous n’avez pas vu le film, ne lisez pas les passages précédés d’un « SPOIL ».

The Riot Club

Le Riot Club est réservé à l’élite de la nation. Ce cercle très secret d’Oxford fait de la débauche et de l’excès son modèle depuis 3 siècles. Miles et Alistair, deux étudiants en première année, ne reculeront devant rien pour avoir l’honneur d’en faire partie…


The Riot Club est à l’origine une pièce de théâtre écrite par Laura Wade : Posh.

1 2

Je suis un peu déçue par ce film… Finalement je comprends pourquoi il n’est pas resté longtemps au cinéma ! Le casting est certes très bien choisi Max Irons (mon préféré), Sam Claflin et Douglas Booth sont magnifiques. Sam Reid est pas mal aussi. On retrouve également Natalie Dormer (Margaery dans Game of Thrones) et Olly Alexander (le chanteur du groupe Years & Years). Malheureusement c’est presque le seul atout de ce film. Je ne lui ai pas trouvé de réel intérêt. L’intrigue peut se résumer en quelques mots : un groupe de jeunes riches et débauchés dont la soirée se termine mal.

Que faut-il retenir ? Que finalement Miles (alias Max Irons) ne connait pas les garçons du club, que ce ne sont pas ses amis et que vouloir intégrer leur association à tout prix ne fait pas de lui un des leurs. J’ose espérer que les associations étudiantes ne sont pas réellement comme cela en Angleterre… Mais tout ceci est inspiré d’histoires vraies. Ce film m’a rappelé un épisode de Gossip Girl où Chuck veux intégrer une société secrète du genre « Riot Club » qui s’appelle « Skull and Bones » (Saison 2, épisode 6). Cette société secrète existe réellement au sein de l’université Yale. Si cela existe aux Etats-Unis pourquoi pas en Angleterre ! J’espère seulement que ce n’est pas dans un esprit aussi noir et mauvais que dans le film sinon il y a de quoi s’inquiéter !

4 5

Peut-être qu’il faut retenir que les riches pensent pouvoir tout acheter et se sortir de n’importe quelle situation avec leur argent. Et c’est malheureusement souvent le cas, on ne va pas se mentir ce sont les riches ayant le plus de contacts qui s’en sortent le mieux dans la vie en comparaison avec les gars honnêtes, plein de diplômes. Le réseau c’est la clé dans notre société. (SPOIL) D’ailleurs nous pouvons l’apercevoir à la fin, un très bon avocat est engagé pour défendre l’étudiant criminel. Nous nous doutons bien qu’il va s’en sortir malgré tout.
Alors peut-être que ce film nous permet de prendre conscience de ce qu’il se passe dans les universités anglaises, à titre informatif. On ne peut pas lui retirer le fait qu’il amène à la réflexion.
Dans The Riot Club, justice est rendue mais j’ai trouvé que cette fin n’était pas très crédible. (SPOIL) Pour être plus percutant, il aurait fallu que ce soit l’innocent Miles (Max Irons) qui soit inculpé pour le crime que le club a commis. Cela aurait encore plus donné matière à réfléchir.

1410538722212_Image_galleryImage_AD_145209369_jpg

C’est tout pour aujourd’hui ! Avez-vous vu ce film ? Si oui qu’en avez-vous pensé ? Si non souhaitez-vous le voir ?
On se retrouve mercredi dans, je pense, une chronique livresque cette fois ! Bye !

Publicités

2 réflexions sur “The Riot Club

  1. Contrairement à toi, j’ai plutôt aimé ce film.
    La caméra, les plans, les lumières. Max Irons est aussi un coup de coeur 😉
    Je trouve contrairement encore à beaucoup de spectateur, la fin réelle. Après tout Miles est innocent, aucune preuve n’est contre lui, c’est donc Alistair qui va avoir des problèmes mais finalement pas tant que ça puisque l’ancien du Riot Club lui assure une protection totale et des dégâts minimums. Ce qui reste totalement injuste.
    Comme tu dis le casting est très bien choisi.
    J’ai aussi chroniqué ce film, si tu veux jetter un coup d’oeil c’est par là :
    http://melasc.wordpress.com/2015/05/20/the-riot-club-2014-lone-scherfig/
    Bises 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Pingback: Bilan – 2015 | Douce Passion

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s