Cinéma/Contemporain

La Femme au Tableau

Bonjour à tous !

Les films inspirés d’histoires vraies m’ont souvent beaucoup plu et j’ai pu en faire encore une fois l’expérience. J’ai vu un film magnifique que je vous recommande grandement de voir. Je vous parle bien entendu de La Femme au Tableau de Simon Curtis que j’ai tout simplement adoré.

La-Femme-au-Tableau-Affiche-France

Lorsqu’il fait la connaissance de Maria Altmann, un jeune avocat de Los Angeles est loin de se douter de ce qui l’attend… Cette septuagénaire excentrique lui confie une mission des plus sidérantes : l’aider à récupérer l’un des plus célèbres tableaux de Gustav Klimt, exposé dans le plus grand musée d’Autriche, dont elle assure que celui-ci appartenait à sa famille ! D’abord sceptique, le jeune avocat se laisse convaincre par cette attachante vieille dame tandis que celle-ci lui raconte sa jeunesse tourmentée, l’invasion nazi, la spoliation des tableaux de sa famille, jusqu’à sa fuite aux Etats-Unis. Mais l’Autriche n’entend évidemment pas rendre la « Joconde autrichienne » à sa propriétaire légitime… Faute de recours, ils décident d’intenter un procès au gouvernement autrichien pour faire valoir leur droit et prendre une revanche sur l’Histoire.

La Femme au Tableau est un véritable bijou qui a su me captiver. Tout au long du film j’étais à fond dans la démarche pour récupérer le tableau. J’ai beaucoup aimé les flashbacks de Maria. Ils ajoutent un soupçon d’action et de suspense à l’histoire. Je pense notamment à une haletante course poursuite à travers la ville pour fuir les nazis. La vie a été tellement difficile à cette période de l’Histoire que l’on ne peut que compatir à la tristesse de Maria Altmann. On s’attache vite à cette grand-mère qui sait ce qu’elle veut et qui fera tout pour l’obtenir. De son côté, Ryan Reynolds incarne très bien son rôle d’avocat. Randol Schoenberg, le jeune avocat, lui aussi originaire d’Autriche, va se donner corps et âme pour que justice soit faite. Jusqu’au bout il gardera l’espoir de réussir sa quête du tableau et c’est cette détermination qui donne tout son charme au film. Comme quoi il ne faut jamais abandonner même si l’épreuve semble difficile. « Quand on veut fortement, constamment, on réussit toujours. » disait Napoléon et La Femme au Tableau en est la preuve.

1 9

C’est une belle image d’espoir qu’un jour les crimes nazis soient tous révélés au grand jour et que justice soit enfin rendue. De plus, le fait que le tableau soit un Gustave Klimt ne gâche absolument rien. J’adore ses peintures ! Je leur trouve un certain charme, une beauté simple et douce.

En bref, un très bon film. Un des meilleurs selon moi. Vous savez ce qu’il vous reste à faire !
Bon visionnage.
A bientôt !Signature

Publicités

Une réflexion sur “La Femme au Tableau

  1. Pingback: Bilan – 2015 | Douce Passion

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s