Aventure/Action/Cinéma/Science Fiction

Star Wars VII, Le Réveil de la Force

Comme beaucoup de monde, je suis allée voir Star Wars VII, Le Réveil de la Force, réalisé par J. J. Abrams, à la première mondiale le mercredi 16 décembre 2015. Je vous en parle donc avec plaisir aujourd’hui. Sans spoiler, promis ! 😉

Star Wars VII, le Réveil de la Force

Il faut savoir que je n’avais vu que Stars Wars III avant que mon frère ne me réserve une place de cinéma. Il a donc fallu que je me lance dans le marathon des films de cette célèbre saga !

Et… je n’y suis pas arrivée ! J’ai vu les Star Wars I, II, III et IV, il me manquait donc les V et VI. Heureusement cette petite vidéo résumé m’a sauvée :

Aller maintenant que nous sommes tous au point sur les évènements précédents ce dernier opus, quand est-il du Réveil de la Force ?

D’un point de vue global, ce film est très agréable à regarder. Les 2 heures et 16 minutes passent bien. Les images sont très belles et les effets spéciaux bien réalisés. En même temps si nous comparons Star Wars VII à Star Wars IV, ce n’est pas difficile de faire mieux en termes de qualité des effets spéciaux avec les techniques actuelles.

La nouvelle actrice de cet opus, Daisy Ridley alias Rey, passe très bien à l’écran. Elle est jolie et incarne bien son rôle.

C’est au niveau du scénario que j’ai quelques critiques à prononcer. Il est clair pour tout le monde que cet épisode n’est en fait pratiquement que du recyclage. Nous avons :

  • Un nouveau Dark Vador nommé Kylo Ren, dont l’identité réelle est une des intrigues du film, qui fait son apparition.
  • Une nouvelle Etoile de la mort, plus grosse et plus méchante, qui vient terroriser la galaxie.
  • Un nouveau R2-D2, appelé BB-8, qui accompagne nos héros tout au long du film.
  • Deux nouveaux acolytes, Rey et Finn, un peu à la Luke et Han Solo.

De plus, Star Wars VII manque un peu de crédibilité. Il me semble fou de maîtriser si rapidement La Force alors qu’Anakin et Luke avaient mis plusieurs épisodes avant de bien maîtriser leurs pouvoirs.

Par contre, cet épisode rempli tout à fait son rôle de combler la nostalgie des fans car nous retrouvons une bonne partie des anciens personnages et icônes de la saga : Han Solo, Leia, Chewbacca, Luke, R2-D2, C-3PO et les Stormtroopers mais aussi le fameux Faucon Millénium !

Il est, également, intéressant de souligner les innovations de ce film. Déjà nous avons une femme comme personnage principal, ce qui change de Qui-Gon, Obi-Wan, Anakin ou Luke. Ensuite le nouveau personnage masculin, Finn, est intéressant puisque l’on s’intéresse à un Stormtrooper qui se pose des questions sur sa condition de soldat et sur le but de sa vie.

Mais finalement le plus grand point d’interrogation qui nous aura fait suivre le film du début à la fin c’est :
Qui sont réellement Rey et Kylo Ren ?

Eh bien, sachez que vous risquez de sortir frustrés de la salle de cinéma car Star Wars VII n’apporte pas toutes les réponses à ce sujet. En effet, à la fin du film l’envie de voir la suite très rapidement est grande car il reste beaucoup de points non éclaircis.

Il faudra donc attendre le prochain épisode pour en apprendre plus sur les personnages. J’ose maintenant espérer que tout ceci n’est pas seulement marketing et que les studios Disney nous ont prévu un vrai bon scénario pour la suite. Parce qu’un épisode de recyclage pour satisfaire la nostalgie des fans ça peut passer mais un deuxième opus du même genre ça ne passera pas.

Signature

 

Publicités

Une réflexion sur “Star Wars VII, Le Réveil de la Force

  1. Pingback: Bilan – 2015 | Douce Passion

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s