Aventure/Action/Jeunesse/Lectures/Romance/Science Fiction

Phobos, tome 2 : Il est trop tard pour oublier – Victor Dixen

Synopsis :

Reprise de la chaîne Genesis dans 3 secondes… 2 secondes… 1 seconde…
Ils croyaient maîtriser leur destin.
Ils sont les douze pionniers du programme Genesis. Ils pensaient avoir tiré un trait sur leur vie d’avant pour devenir les héros de la plus fabuleuse des odyssées. En réalité, ils sont les victimes de la plus cruelle des machinations.
Elle croyait maîtriser ses sentiments.
Sur Mars, Léonor espérait trouver la gloire et, pourquoi pas, l’amour. Elle pensait pouvoir ouvrir son cœur sans danger. En réalité, elle a ouvert la boîte de Pandore du passé.
Même si les souvenirs tournent au supplice, il est trop tard pour oublier.

Editions Robert Laffont, 19 novembre 2015, 491 pages.

Mon avis :

J’ai lu ce second tome fin janvier (premier livre terminé en 2017) et j’écris cette chronique fin mars. Deux mois se sont écoulés et mes souvenirs de l’histoire avec… On pourrait traduire cela par le fait qu’il ne se passe pas grand-chose dans ce deuxième tome. Ce qui n’est ni tout à fait faux, ni tout à fait vrai.

Malgré les nombreuses longueurs, avant l’arrivée des prétendants sur Mars puis avant l’arrivée de la tempête sur la base, Victor Dixen arrive à nous surprendre par quelques révélations dosées çà et là au cours de la lecture. Le problème c’est qu’entre chaque évènement, le temps est un peu long et qu’on s’ennuie.

C’était déjà un peu agaçant de lire les chapitres « hors champ » dans le premier tome, parce qu’en fait ce n’est pas ce qui nous intéresse réellement, et dans le tome deux cela m’a plus agacée. C’est simple je fermais le livre à chaque fois que je tombais sur un de ces chapitres. Heureusement que l’envie de connaître la suite des aventures des héros sur Mars était forte et qu’elle m’a fait rouvrir le livre à chaque fois.

Il faut quand même noter que cela fait deux mois que je l’ai terminé et que je l’ai lu pendant ma période de partiels de fin de semestre. L’engouement n’a donc pas été constant pendant toute la lecture car cette dernière était entrecoupée de révisions. Je me souviens tout de même avoir voulu lire le troisième tome dans la foulée une fois avoir terminé le second. Seulement cet engouement m’a passé avec le temps et aujourd’hui je ne suis plus aussi pressée.

Même si je n’ai pas grandement hâte de lire le 3e tome aujourd’hui, je garde un bon souvenir de cette lecture et je lirai le dernier tome, c’est sûr, car j’ai très envie de connaître l’issue de cette histoire. D’autant que ce second tome était finalement un tome de transition entre le premier et le troisième. En effet, la fin de ce second volet est terrifiante et présage un avenir bien sombre aux pionniers de Mars…

Publicités

2 réflexions sur “Phobos, tome 2 : Il est trop tard pour oublier – Victor Dixen

    • Ah je n’ai pas encore lu le 3e donc je peux pas te dire :p Mais j’ai quand même trouvé dans ce 2nd tome qu’il y avait des longueurs même si c’est super intéressant de voir comment les prétendants s’apprivoisent et se révèlent petit à petit… Le mystère sur la tempête et ce qu’il a bien pu se passer sur la base est lui aussi passionnant ! Mais on a quasi aucune réponses dans ce tome 😦 Il a juste réussi à attiser encore plus notre curiosité pour nous pousser à lire la suite…

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s