Cinéma/Contemporain

Avant toi

Synopsis :

Une charmante petite ville de l’Angleterre rurale. Si elle est originale et artiste dans l’âme, Louisa « Lou » Clark, 26 ans, n’a aucune ambition particulière. Elle se contente d’enchaîner les boulots pour permettre à ses proches de joindre les deux bouts.

Jeune et riche banquier, Will Traynor était un garçon plein d’audace et d’optimisme jusqu’à ce qu’il se retrouve paralysé, suite à un accident survenu deux ans plus tôt. Devenu cynique, il a renoncé à tout et n’est plus que l’ombre de lui-même.

Autant dire que ces deux-là auraient pu ne jamais se rencontrer. Mais lorsque Lou accepte de travailler comme aide-soignante auprès de Will, elle est bien décidée à lui redonner goût à la vie. Et peu à peu, les deux jeunes gens s’éprennent passionnément l’un de l’autre. La force de leur amour pourra-t-elle survivre à leur destin qui semble inexorable ?

Mon avis :

Une très belle histoire. Malgré le thème lourd et triste, l’ambiance est légère et amusante.

C’est très agréable de voir Emilia Clarke dans un autre rôle que celui de Daenerys Targaryen, rôle qui ici n’a absolument rien à voir, mais sa façon de jouer des sourcils était bizarre. Ça colle bien au personnage de Lou mais ça m’a perturbée. Sam Claflin, comme d’habitude : très bon acteur et canon.

Ceci mis à part j’ai été touchée par les personnages principaux. Lou est déterminée, colorée et profondément gentille. J’admire sa persévérance à organiser des activités pour remettre un peu de joie et de bonne humeur dans la vie de Will.

Will, bien qu’exécrable au départ, se laisse petit à petit amadouer par la jeune femme. On apprend alors à le connaître et on essaye de partager sa souffrance bien qu’il ait la force d’esprit d’en montrer le moins possible. On se met à sa place et on essaye de s’imaginer à quel point cela doit être horrible de ne plus pouvoir faire toutes les choses que l’on adorait faire avant de perdre l’usage de nos membres. Seulement Will n’est pas seulement un infirme, il a gardé son esprit perspicace, son intelligence, son humour et son charme, ce qui nous fait beaucoup l’apprécier.

Malgré le thème forcément triste, le film n’est pas larmoyant. J’y ai plutôt décelé un grand message d’espoir, surtout vis-à-vis de Lou. On pourrait croire que c’est elle qui en apporte le plus à Will en lui redonnant la joie de vivre mais finalement elle en apprend beaucoup de lui. Notamment quand il lui demande ce qu’elle peut bien faire à gâcher son temps à s’occuper d’un handicapé alors qu’elle pourrait parcourir le monde. Et quand il la pousse à faire des activités dont elle ne se croyait pas capable. Will la bouscule et lui ouvre les yeux sur le monde qu’il lui reste à découvrir en dehors de son petit village familial.

J’ai sincèrement adoré ce film. Même plusieurs jours plus tard il me trotte encore dans la tête et me met du baume au cœur. Je le recommande à tout mon entourage et donc à vous aussi. C’est une pépite.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s