Contemporain/Drame/Lectures

Boys Don’t Cry de Malorie Blackman

Nouvel article ! J’essaie d’installer un rythme au blog : un article chaque mercredi et chaque dimanche. Cela vous plait ? Pour ce mercredi, je vous parle d’un coup de cœur : Boys don’t cry de Malorie Blackman.

9782745954992FS

Quatrième de couverture :

J’ai fixé Mélanie.
Elle n’avait pas 19 ans. Comment avait-elle pu être assez stupide pour tomber enceinte ? Elle n’avait jamais entendu parler de la pilule ?
– Dante, tu m’écoutes ?
– Hein ?
J’essayais encore d’intégrer que Mélanie était mère quand elle a pris une grande inspiration, puis une autre.
– Dante, c’est toi le père. Emma est ta fille.

Dante attend les résultats de ses examens. Le courrier qui lui ouvrira les portes de l’université. De sa future vie. Celle dont il a toujours rêvé.
Mais quand on sonne enfin à la porte, ce n’est pas le facteur, c’est Mélanie. Son ex-copine, dont il n’a plus entendu parler depuis des mois. Avec un bébé. Le sien.
Le leur.
Etre père à 17 ans ? Il y a de quoi pleurer. Mais les garçons ne pleurent jamais…

Je suis ravie aujourd’hui de vous parler de ce roman qui m’a beaucoup touchée. Je ne pleure pas souvent en lisant un livre mais pour celui-ci, je vous mets au défi de ne pas verser une larme. Les émotions sont tellement belles et tellement bien retranscrites que vous vous mettez à la place de Dante et vous avez envie de le soutenir dans ses moments difficiles.

Ce roman est une jolie leçon de vie. Un roman d’apprentissage. Il parle d’amour, de deuil, de discrimination. On voit les personnages grandir au fur et à mesure du roman. Surtout Dante qui repense souvent aux pensées qu’il a pu avoir, ce qu’il a pu dire ou faire et qui apporte un regard critique sur son comportement.

L’arrivée d’Emma est un bouleversement pour toute la famille Bridgeman mais sa présence va apporter une bouffée d’air frais dans la maison qui sera bénéfique à toute la famille.

Ce roman est à deux voix. On est plus souvent dans la tête de Dante mais pour quelques chapitres, 16 sur les 50 chapitres totaux, on entre dans les pensées d’Adam, son petit frère. Adam a ses propres problèmes à gérer mais c’est aussi très intéressant d’avoir un point de vue extérieur à la situation de Dante.

Le début du roman m’a beaucoup fait penser à la série « Clem ». Evidemment dans les deux cas il s’agit d’avoir un bébé à 17 ans. On retrouve donc les mêmes soucis d’adolescents comme la difficulté de faire garder le bébé pour pouvoir sortir avec ses amis, aller à une soirée, dormir… Mais Boys Don’t Cry évolue totalement différemment à la série.

Ce roman a donc été un joli coup de cœur pour moi. Il a seulement un goût de trop peu. La fin est bien mais il nous manque quelque chose. Il reste quelques questions au lecteur, par exemple, on aimerait savoir que qu’il va se passer avec la mère d’Emma. Et donc…Heart Break Girl - Malorie Blackman

Il y a un second tome !! Alors bien sûr, je ne sais pas ce que l’on peut attendre de ce deuxième tome. Parce que, bien qu’il me reste quelques questions, l’histoire peu très bien se terminer à la fin du premier tome et laisser à l’imagination des lecteurs le devenir de Dante et de sa famille. Il ne reste pas énormément de points à élucider alors j’avoue que je suis curieuse de voir ce que ce second tome pourra bien nous proposer…

(D’après Justine du blog FairyNeverland, le second tome devrait sortir en France à la fin de l’année 2015)

 

Titre : Boys Don’t Cry

Auteur : Malorie Blackman

Traduction : Amélie Sarn

Editions : Milan (Macadam)

Pages : 287 pages

Prix : 12,50€

Publicités

2 réflexions sur “Boys Don’t Cry de Malorie Blackman

  1. Pingback: Bilan – 2015 | Douce Passion

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s