Aventure/Action/Fantastique/Jeunesse/Lectures

Harry Potter, tome 1 : Harry Potter and the Philosopher’s Stone de J.K. Rowling

Enfin ! J’ai terminé le premier tome de Harry Potter en VO. Il s’agit de ma première lecture intégrale en anglais, je suis donc plutôt fière de moi. Cela aura été une dure épreuve tout de même. Il n’est pas évident d’apprécier une lecture lorsqu’il est difficile de comprendre ce que vous lisez. Les chapitres me semblaient extrêmement longs et j’avais l’impression de ne pas avancer. J’ai donc stoppé ma lecture plusieurs fois pour lire d’autres romans, souffler. J’ai donc mis plusieurs mois pour enfin terminer ce premier volume destiné à des enfants anglophones de 10 ans !

harry-potter-sorcerers-stone-new-uk-childrens

Harry Potter has never even heard of Hogwarts when the letters start dropping on the dorrmat at number four, Privet Drive. Addressed in green ink on yellowish parchement with a purple seal, they are swiftly confiscated by his grisly aunt and uncle. Then, on Harry’s eleventh birthday, a great beetle-eyed giant of a man called Rubeus Hagrid bursts in with some astonishing news: Harry Potter is a wizard, and he has a place at Hogwarts school of witchcraft and wizardry. An incredible adventure is about to begin!

Comment j’en suis finalement arrivée au bout ?
Eh bien, je lisais tout d’abord le livre papier que j’ai acheté sur amazon en hardback, très beau livre. Je m’aidais d’un dictionnaire anglais/français.
Mais ce n’est finalement pas la meilleure méthode. Je me suis donc procuré la version numérique du roman et j’ai continué l’histoire de cette manière car vous pouvez cliquer sur les mots que vous ne comprenez pas et vous obtenez la traduction instantanément. Comme je cherchais beaucoup de mots, surtout au départ, je perdais ainsi moins de temps à chercher dans le dictionnaire.
Finalement j’ai transféré le fichier epub sur mon téléphone portable. Ainsi je peux lire quelques pages à tout moment de la journée (transports, salle d’attente, etc) et les pages sont plus courtes donc on les tourne plus souvent. C’est très motivant, surtout que le nombre de pages restantes avant la fin du chapitre est inscrit en bas de l’écran. Plus on s’approche, plus on est fier d’avoir bien avancé sa lecture. Je me suis aussi parfois aidée de la version française que mon frère possède pour comprendre certains passages.

C’est donc non sans peine que j’ai lu mon premier roman en anglais mais j’ai tout de suite noté une amélioration dans ma pratique de la langue. Au cours d’anglais, à l’école, je suis passée du groupe E au groupe C, très sûrement un peu grâce à Harry Potter alors cela valait le coût ! Surtout si j’arrive à obtenir un bon score au TOEIC en janvier 2016 !

Concernant l’histoire !
J’ai pu remarquer que l’adaptation cinématographique du roman est très bien faite. En lisant, j’avais les images du film dans la tête et c’est très agréable. Bien sûr quelques éléments ont été supprimés ou réarranger. Par exemple lorsque Harry part avec Hagrid faire ses courses pour son entrée à Poudlard (ou Hogwarts) : dans le livre, il retourne ensuite passer quelques jours chez son oncle et sa tante avant de se rendre au quai 9 ¾ ; dans le film, c’est Hagrid qui l’emmène directement après leurs courses à Londres. Finalement, le retour au 4 Privet Drive n’apportait rien au roman et a été supprimé sans peine.
Tout cela pour dire que les arrangements de l’histoire pour le cinéma sont très bien faits. Les passages qui allongent l’histoire ont été très bien sélectionnés et supprimés, parfait !

Pour conclure sur cette première expérience en VO je dirais que Harry Potter est tout de même un bon choix pour débuter la lecture en anglais. Les termes ne sont pas trop compliqués et le même vocabulaire revient souvent : « narrow », « lean », « ceiling », « fields », « gasped », « flutter », « delight », « twitch », « nasty », « bowed », « nodded », « scattering » et évidemment « witch », « wizard », « spell », « bewitch », « broomstick », « wand », etc.

Avec tout ça, je n’ai pas précisé si j’ai ou non apprécié le roman ! En effet, c’était la première fois que je lisais Harry Potter à l’école des sorciers puisque je ne l’ai jamais lu la série en français (sauf la première moitié du tome 6 il y a longtemps).
Donc oui j’ai bien aimé Harry Potter, la lecture est agréable. Il y a beaucoup d’action, les évènements s’enchaînent rapidement et on ne s’ennuie jamais. La seule qui m’a freinée dans ma lecture, vous l’aurez compris, c’est la langue. Ceci mis à part, l’univers et les personnages sont réellement très bien mis en valeur et très crédibles ! J’ai beaucoup aimé.harry-potter-chamber-of-secrets-childrens-uk

Et la suite ?
Je promets que je lirai la suite de Harry Potter en VO parce que c’est un très bon exercice et que j’aime beaucoup cette histoire.

 

Titre : Harry Potter and the Philosopher’s Stone

Auteur : J.K. Rowling

Traduction : Aucune

Editions : Bloomsbury

Pages : 332 pages

Prix : 16,96€ (sur www.bookdepository.com car je ne l’ai pas retrouvé sur amazon)

Publicités

6 réflexions sur “Harry Potter, tome 1 : Harry Potter and the Philosopher’s Stone de J.K. Rowling

  1. Félicitation ! ça a aussi été mon tout premier VO, mais beaucoup plus facile pour moi vu que j’avais déjà lu la VF plusieurs fois. Essaie de ne pas chercher la traduction de tout les mots que tu ne connais pas. Parfois tu peux comprendre juste en saissisant l’idée globale de la phrase, et à force tu verra tu lira beaucoup plus vite. Le 2nd et le 3ème sont aussi « facile » à lire. ça se complique au 4ème. Et au 5ème c’était une vrai galère j’ai souffert ! (d’ailleurs je n’ai depuis toujours pas lu le 6 et 7).
    Bon courage !
    PS : autre lecture VO que j’avais tenté sans lire la VF : Cinder. Pas mal aussi, le vocabulaire est assez simple (sauf certains termes plus techniques là j’ai nagé …)

    Aimé par 1 personne

    • Merci ! J’avoue que j’en suis plutôt fière. D’accord, je vais essayer de moins regarder les traductions des mots de que je ne connais pas ça rendra peut-être ma lecture plus agréable.
      Ah super, je peux donc me lancer dans les second et troisième tomes sans crainte (surtout que le prisonnier d’Azkaban est mon préféré).
      Ah j’ai Cinder en VF dans ma PAL donc je vais le lire en français, peut-être que je le lirai en anglais après du coup… Par contre j’ai Dash and Lily’s book of dares en VO dans ma PAL, ça sera sûrement ma prochaine lecture en anglais, on verra bien ce que ça donne !

      J'aime

  2. Je découvre ton blog et j’aime beaucoup le style épuré. De même tes articles sont clairs et agréables à lire.
    Bravo pour ta première lecture VO ! Il y a quelques temps maintenant j’ai entrepris de relire la saga Harry Potter et j’ai commencé par le 1er tome en VO. Et bien je suis vite repassée au français parce que j’ai trouvé hautement agaçant l’accent d’Hagrid qui était retranscrit. ^^’ Et puis je sentais que j’arrivais moins à m’immerger dans la lecture alors que je voulais vraiment me replonger pleinement dans l’univers…
    Pour ma part la toute première lecture VO que j’ai eu était avec Twilight. Les 4 tomes en anglais. 🙂 Mais ça remonte à un moment déjà !
    Sinon en effet, essaye de ne pas trop te reporter aux dicos pour ne pas te couper constamment dans la lecture. Au départ on a l’impression de zapper plein de choses, et on est tenté d’aller voir tel ou tel mot. Mais plus tu vas lire l’anglais (et l’écouter par exemple au travers de séries VO) plus ça va devenir naturel et tu réussiras à deviner la signification des mots.

    Aimé par 1 personne

    • Merci beaucoup pour ces jolis compliments !
      L’accent d’Hagrid m’a dérangée au départ et puis j’ai fini par m’y habituée, aha. Je comprends très bien qu’il est plus difficile de s’immerger dans sa lecture quand on ne lit pas en français. Il faut se concentrer sur les mots et leur signification et on passe un peu à côté de l’univers, je suis d’accord. Pour moi, c’était une histoire que je connaissais déjà donc à partir de là cela ne m’a pas trop dérangée.
      Merci pour tes conseils, j’essayerai de les appliquer !

      J'aime

  3. Pingback: Book Haul – Octobre et Novembre 2015 | Douce Passion

  4. Pingback: Bilan – 2015 | Douce Passion

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s