Aventure/Action/Lectures/Romance/Science Fiction

Outlander, tome 1 : Le Chardon et le Tartan de Diana Gabaldon

Bonjour à tous !

Je suis ravie de vous retrouver aujourd’hui pour partager avec vous ma dernière découverte !

Ah comme cela fait du bien de lire un bon livre. Outlander est un de ceux qui vous font compter le nombre de pages qu’il vous reste dans la peur de bientôt tourner la dernière.

Outlander, tome 1

1945. Claire passe ses vacances en Ecosse, où elle s’efforce d’oublier la Seconde Guerre mondiale auprès de son mari, tout juste rentré du front. Au cours d’une balade, la jeune femme est attirée par un mégalithe, auquel la population locale voue un culte étrange. Claire aura tôt fait d’en découvrir la raison : en s’approchant de la pierre, elle se volatilise pour atterrir au beau milieu d’un champ de bataille.
Le menhir l’a menée tout droit en l’an de grâce 1743, au cœur de la lutte opposant Highlanders et Anglais. Happée par ce monde inconnu et une nouvelle vie palpitante, saura-t-elle revenir à son existence d’autrefois ?

Le début d’une série incontournable !

Ce premier tome est en fait la réédition de deux volumes sorti précédemment aux éditions J’ai Lu : La Porte de Pierre (1991) et Le Bûcher des Sorcières (1991). Il est divisé en 7 parties, les 3 premières parties correspondent à La Porte de Pierre et les 4 suivantes au Bûcher des Sorcières. Cette nouvelle édition suit en fait le format de publication initiale en version originale (même nombre de tomes).

Impressionnée par la taille du livre j’ai mis du temps à finalement le commencer (voir Book Haul de juin 2015). Quelle erreur ! La lecture s’est révélée super fluide et agréable. L’histoire est bien racontée et bien structurée. On plonge volontiers dans l’univers que nous propose Madame Gabaldon.

Les romans historiques fonctionnent habituellement plutôt bien avec moi mais je suis tout de même surprise d’autant l’apprécier.

La courte biographie de l’auteur nous apprend que celle-ci est diplômée d’écologie et de biologie marine, matières qu’elle a enseignées pendant douze ans. Ses cours devaient être absolument passionnants ! En tout cas, sa spécialité se ressent dans la lecture d’Outlander. C’est amusant de trouver « racines de mauve et d’œnanthe » plutôt que « racines de plantes aquatiques » ou « des pluviers et des courlis » plutôt que simplement « des oiseaux ». On découvre également des plantes aux vertus médicinales à travers le roman et j’ai beaucoup apprécié. Apprendre des choses tout en se divertissant, n’est-ce pas génial ?

Le vocabulaire y est également très riche ce qui peut être légèrement handicapant pour certaines phrases mais cela nous emporte encore plus dans l’univers du roman.

Concernant le récit, j’ai trouvé qu’il était très complet. De l’aventure, de l’action, des voyages, de l’amour, des batailles, de l’Histoire, du sang, des plantes et des réflexions existentielles. Je n’ai pas relevé de citation particulière (j’aurais dû) mais les personnages se questionnent sur leurs existences et les conséquences de leurs actions sur Terre.

Pour les âmes sensibles (comme moi), il y a dans ce roman quelques scènes à la limite du gore. J’avoue que je ne suis pas très à l’aise avec tout ce qui est sang, plaies et en particulier lorsque l’on arrive à voir les os et les intestins ! Les descriptions sont assez précises notamment lors d’une partie de chasse avec le duc de Sandringham ou lors du séjour à Eldridge. J’ai tout de même lu le roman en entier donc il n’y a pas de quoi s’inquiéter mais il vaut parfois mieux d’être prévenu.

Lire ce roman donne envie de se cultiver sur l’histoire de l’Ecosse. En particulier sur les clans Highlanders comme celui des MacKenzie, mais aussi sur l’armée anglaise et les dirigeants de l’époque. J’ai du coup très envie d’aller visiter un jour ce beau pays sur les traces de Claire Beauchamp et de ses compagnons écossais.

Carte outlander

Lieux d’Outlander (réels et fictifs)

En parlant de compagnons écossais, les personnages sont nombreux. J’ai donc réalisé un arbre généalogique de la situation au début du roman. Evidemment, il se modifie au fur et à mesure que l’on avance dans l’histoire mais je ne vous poste pas l’arbre évolué pour ne pas vous spoiler !

Arbre généalogique Outlander (début du premier tome) paint

Arbre généalogique Outlander (rouge : personnages principaux ; vert : personnages rencontrés ; gris : personnages décédés)

Soit dit en passant, il y a un passage que je n’ai pas bien compris. Vers la fin du roman (je ne pense pas vous spoiler en disant que ni Jamie, ni Claire ne meurt au cours de leurs aventures), Claire réussi à sauver Jamie de la « folie », si on peut dire, par une méthode assez étrange. Si vous avez compris comment elle s’y est prise, dites le moi en commentaire.

Vous l’aurez deviné, je lirai très prochainement la suite de cette saga en 10 volumes dont les 6 premiers ont déjà été publiés dans l’édition que j’ai choisie, sinon tous les tomes sont d’ores et déjà disponibles.

Je m’adresse désormais à tous les amateurs de romans en un seul et unique livre. Sachez que vous pouvez lire uniquement ce premier volume, il se suffit à lui-même. Il n’y a pas de cliffhanger à la fin de ce livre même si l’on entrevoit la suite des aventures de Claire et Jamie…

Série Outlander 1

Petite information supplémentaire. Depuis un peu plus d’un an maintenant, il existe une série adapté des romans. La première saison, correspondant au premier tome, a déjà été diffusée. Elle est composée de 16 épisodes de 60 minutes et est très fidèle au roman. Bien évidemment je vous en reparle très bientôt !

zap-outlander-season-1-episode-2-castle-leoch-006

Titre : Outlander, tome 1 : Le Chardon et le Tartan

Auteur : Diana Gabaldon

Traduction : Philippe Safavi

Editions : J’ai Lu

Pages : 853 pages

Prix : 16€Signature

Publicités

5 réflexions sur “Outlander, tome 1 : Le Chardon et le Tartan de Diana Gabaldon

  1. Je suis comme toi! Il me fait très envie mais sa taille me fait peur aussi :/ Il va vraiment falloir que je me lance un jour 🙂 Mais si tu dis qu’il est de ceux qu’il est difficile d’arrêter une fois commencé, il va falloir que je choisisse judicieusement ma période de lecture 🙂
    Très chouette chronique en tout cas! Ultra complète 🙂
    Bisous

    Aimé par 1 personne

  2. Pingback: Bilan – 2015 | Douce Passion

  3. Ce roman est mon coup de cœur littéraire pour l’année 2015.

    Ta critique met en vraiment bien en valeur cette si belle oeuvre et je pense que Claire a utilisé l’hypnose pour sortir Jamie de sa torpeur.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s