Jeunesse/Lectures/Manga/Romance/Science Fiction

Orange, volume 1 d’Ichigo Takano

Orange, volume 1 d'I. Takano

C’est avec un très grand plaisir que je me suis replongée dans un manga. Cela faisait une éternité que je n’en avais pas lue et j’ai beaucoup entendu parler de celui-ci. En effet, plusieurs Booktubeuses l’ont évoqué : Margaud de la chaîne Margaud Liseuse (février 2015), Emilie de la chaîne Bulledop (été 2015) et Marine de la chaîne Tartineauxpommes (janvier 2016).

Tout d’abord, j’ai trouvé l’histoire assez originale sans l’être vraiment. Finalement les histoires de personnages du futur qui envoient des messages à leurs entités passées, c’est du déjà-vu, mais j’adore ce genre d’histoire. De toute façon dès qu’on parle de voyage dans le temps, je suis très bon public.

Quelques petits points négatifs… On retrouve trop de clichés de shôjos dans ce manga alors qu’il n’y en avait pas besoin pour faire vivre cette histoire. Nous faisons face à un triangle amoureux ! C’est du classique de chez classique dans les shôjos mais ils sont parfois amenés correctement. Je pense notamment à Nana, mon manga chéri de tous les temps dont j’attends désespérément une suite, où il y a un triangle amoureux entre Hachi, Takumi et Nobu mais… il est complexe et pas du tout amené comme dans les shôjos classiques. Cela prendrait trop de temps à expliquer, aha ! D’ailleurs si ça vous intéresse je me ferai une grande joie de les relire pour vous faire une chronique complète sur la saga Nana ! Mais on s’écarte du sujet, là…

En résumé, le triangle amoureux dans Orange est bien présent mais pour l’instant assez discret et pas dérangeant. Nous verrons bien comment cela évolue dans les tomes suivants.

Deuxième cliché : la niaiserie ! Malheureusement les héroïnes de manga shôjo le sont souvent. Même dans Nana, Hachi a de bons côtés mais elle est tout de même un peu niaise. Disons que c’est comme cela qu’on l’aime ! Pour Naho finalement c’est un peu pareil et c’est plutôt réaliste. Elle n’imagine pas un seul instant que Kakeru puisse avoir des sentiments pour elle. J’étais aussi comme cela au lycée mais sur le coup, lorsque j’ai lu les pages du manga cela m’a agacée.

Avec toutes ces critiques vous allez croire que je n’ai pas aimé ce manga ! Pas du tout, j’ai beaucoup aimé et j’ai très envie de lire la suite. Je vais dévorer cette saga ! La lecture de ce premier volume a été un moment de détente très agréable et drôle parfois. Je me suis attachée aux différents personnages, les dessins sont beaux, pas transcendants mais bien faits et la couverture est magnifique. D’ailleurs on a un joli volume de pages, environ 200 contre 100 pages habituellement pour un manga, ce qui est un très bon point !

On se retrouve très bientôt pour la suite de cette saga, bonne semaine à vous, bye !Signature

Publicités

5 réflexions sur “Orange, volume 1 d’Ichigo Takano

    • Il est sympa et comme il n’y a que 5 tomes, ça va 🙂 Par contre il faut aimer les shôjos parce qu’il y a quelques passages nian-nian… Pas trop dans celui-là mais le tome suivant… Mais bon c’est agréable à lire et ça détend ! 😉

      Aimé par 1 personne

      • Aaah tu me rassures si ce manga n’a que 5 tomes ! Parce que les mangas à plus de 20 tomes, je n’en peux plus x)
        Je vois de quoi tu parles haha ça va, le nian-nian, je le tolère plus dans les mangas que dans les romans 😛

        Aimé par 1 personne

  1. Pingback: Book Haul – Février et Mars 2016 |

  2. Pingback: Bilan 2016 |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s